Le parent qui exerce conjointement l'autorité parentale ne peut se voir refuser un droit de visite et d'hébergement que pour des motifs graves qui doivent être caractérisés par le juge à la date où il statue.

Civ.2ème, 28 janvier 2015 n°13-27.983