La résidence alternée ne peut être prévue que si elle est réalisable et réaliste. Tel n’est pas le cas en raison de l’indisponibilité du père, gérant d’un magasin de proximité, qui n’accorde qu’un investissement réduit à ses enfants.
CA Versailles, 2ème ch., sect. 1, 6 février 2014, n° 13/07811