La disparité existante dans les conditions de vie des époux ne peut pas résulter de la rupture du mariage lorsque les époux sont séparés depuis plus de vingt ans. Elle résulte des choix de vie effectués en commun par les époux pendant le mariage et ne peut en conséquence donner lieu à l'octroi d'une prestation compensatoire.

Cass.civ 1ère, 24 septembre 2014, n°13-20.695