Les sommes versées au titre du devoir de secours pendant l'instance en divorce ont un caractère provisoire et ne doivent pas être prises en considération dans l'appréciation de la disparité pour le calcul de la prestation compensatoire. Cass.civ 1ère, 9 juillet 2014 n°13-21563