L’inobservation des formalités de publicité foncière relatives à une convention d’indivision portant sur un immeuble est sanctionnée par l’inopposabilité de la convention aux tiers et non pas par sa nullité. La convention est donc pleinement valable entre les parties.
Civ. 1re 10 juillet 2013 n°12-12.115