Le titulaire d’un compte bancaire est présumé être seul propriétaire des fonds déposés sur ce compte. Il appartient à celui qui conteste d’apporter la preuve que les sommes déposées sont indivises. 
La Cour de cassation rappelle par ailleurs que la loi ne règle pas la contribution des concubins aux charges du ménage.
Civ. I, 25 juin 2014, n°13-18.891