Sous le régime de la séparation de biens, le financement par un époux d'un immeuble indivis ne peut donner lieu à créance contre l'indivision que si cette contribution excède ce qui est dû au titre de l'obligation de contribuer aux charges du mariage. Civ.1re, 12 juin 2013 n°11-26.748