La Cour de cassation décide que l’arrêt de condamnation à indemnité d’occupation était devenu irrévocable, l’indemnité devait être versée jusqu’à la remise des clefs.
Civ. I, 15 janvier 2014, n° 12-27. 426