L'indemnité d'occupation doit être déterminée sur la base de la totalité du bien dont un des indivisaires s'est fait accorder le bénéfice de la jouissance privative, même si ce bien se compose de deux parcelles, dont l'un d'entre elle ne peut être louée séparément. Civ.1ère 24 septembre 2014 n°13-21.005