Il appartient au débiteur de l'indemnité d'occupation de prouver la date à laquelle il s'est libéré de son obligation en quittant les lieux.

Cass.civ.1ère 23 février 2011 n°10-10342