Aucune disposition légale ne règle la contribution des concubins aux charges de la vie commune, de sorte qu'il appartient à celui qui se prévaut avoir participé au financement l'acquisition de l'immeuble indivis d'apporter la preuve de l'origine commune des fonds employés, étant rappelé que le titulaire d'un compte est présumé seul propriétaire des fonds déposés.
Cass.civ 1ere, 25 juin 2014 n°13-18.891